Lison_Bourgeois

Lison Bourgeois

étudiante en journalisme à Paris 8
Saint-Denis, France

Chaque sujet est une rencontre, une découverte et souvent des moments inoubliables. Ce sont ensuite des heures à pianoter sur mon clavier pour trouver les mots justes et porter la voix de ceux que j'interroge.

Expérience

L'Étudiant
Radio Vrai
DGN'Air
Le Tour de l'actu
L'info sans détour
TV5 Monde
Jeudinale
radio M
Le Dauphiné Libéré
Chérie FM

Formation

Licence professionnelle Techniques journalistiques pour les nouveaux médias (Université  Paris 8) Licence professionnelle Techniques journalistiques pour les nouveaux médias (Université Paris 8)
DUT Journalisme Vichy DUT Journalisme Vichy
Site web
blog | Lison

C’est les watts qu’ils préfèrent !

01-01-2019

Les ruelles vichyssoises ne sont pas les seules à incarner le plan de transition énergétique de la commune. Les toits réclament aussi leurs places au sein du « territoire à énergie positive ».« Vision 2050 : Vichy autonome en énergie ». Oui, mais cela passera-t-il par le photovoltaïque ?

Le Dauphiné Libéré
journal

Le loto du patrimoine va accélérer la renaissance du château

01-01-2019

C'était une grande fierté pour les habitants du petit village de La Touche : le château du petit village a été choisi pour participer au loto du patrimoine. L'édifice a été choisi par Stéphane Bern parmi les 121 monuments de l'édition 2019. J'ai rencontré la famille propriétaire depuis deux ans...

Site web
blog | Lison

Accord parfait pour ce début de festival ?

01-01-2019

Entre le stand des Amis De L’Humanité et les machines à café, la foule s’entasse dans le hall de la Maison De la Culture. Les portes de l’immense salle Jean Cocteau s’ouvrent humblement. Tout le monde défile sur les escaliers, armé d’un masque de sommeil noir distribué à l’entrée.

Site web
blog | Lison

Sommes-nous tous « lost in translation » ?

01-01-2019

Le festival de Clermont met chaque année un thème à l’honneur. En ces temps de mondialisation accélérée, où l’on cherche à parler toutes les langues, à découvrir toutes les cultures, le thème « short in translation » donne-t-il un écho contemporain à ces problématiques ?