Rozenn_Le Saint

Rozenn Le Saint

Journaliste
Paris, France

Journaliste sociale (j'ai coécrit avec Erwan Seznec Le livre noir des syndicats (éditions Robert Laffont, mai 2017)) de plus en plus spécialisée en santé. Avec la rédaction de Basta!, nous avons lancé les Pharma Papers, une série d'enquêtes sur l'influence de l'industrie pharmaceutique.

Expérience

Mediapart
Mediacités
Basta
Santé&Travail

Formation

CELSA CELSA
Mediapart

Le lobby pharmaceutique avance masqué

12-11-2019

Des leaders d’opinion de la santé censés parler dans l’intérêt des patients servent de porte-parole à l’industrie pharmaceutique dans une tribune publiée dans L’Opinion. Les 86 médecins signataires cumulent depuis 2013 plus de 16 millions d’euros de liens d’intérêts.

Mediapart

Les petits-enfants Dépakine: une nouvelle génération de victimes du médicament?

22-04-2019

Près de 100 petits-enfants de femmes qui ont pris de la Dépakine pendant leur grossesse présentent de graves malformations ou troubles neuro-développementaux. L’association de victimes Apesac demande en vain au ministère une étude sur les potentiels effets transgénérationnels du médicament.

Mediapart

IVG en France: un accès inégal, un droit malmené

01-01-2019

Une Française sur trois avorte au cours de sa vie. Pourtant, les obstacles et les inégalités dans l'accès à l'IIVG, méconnus, sont loin d'avoir disparu. L'état des lieux promis par la ministre de la santé n'étant toujours pas disponible, Mediapart a décidé de mener sa propre enquête.

Mediapart

Mediator: comment l’agence du médicament a toléré les taupes de Servier

10-03-2020

Un enregistrement inédit d’une réunion de la commission d’autorisation de mise sur le marché de la police sanitaire a été entendu au procès. Ses experts, par ailleurs consultants pour le laboratoire Servier, assistaient aux débats sur le Mediator.

Mediapart

Mediator: les ex-cadres de l’agence du médicament «retournés» par Servier

06-03-2020

Le procès aborde la question du trafic d’influence. D’anciens hauts responsables de l’agence du médicament sont jugés pour avoir reçu des milliers d’euros en échange de conseils donnés à Servier. La police sanitaire a maintenu l'autorisation de vendre le coupe-faim jusqu’en 2009, malgré ses risques.

Mediapart

Les femmes, premières victimes des récents scandales sanitaires

29-05-2019

L’affaire du Mediator, des pilules troisième génération, de la Dépakine, du Levothyrox, de l’Androcur…À chaque fois, les femmes sont les plus touchées. En cause? Des dérives de prescriptions à visées esthétiques, une moindre recherche des effets secondaires propres aux femmes ou sur la contraception

Mediapart

Irène Frachon, héroïne des victimes du Mediator, bête noire de Servier

17-10-2019

La pneumologue brestoise a désarmé la défense du laboratoire Servier, producteur du coupe-faim, ce 16 octobre, trois semaines après le début du procès fleuve du Mediator. Irène Frachon a porté haut la voix des victimes, venues en nombre applaudir son témoignage.

Mediapart

Mediator: le procès d'™un laboratoire et de l'™Etat

22-09-2019

Le procès du plus important scandale sanitaire depuis celui du sang contaminé s'€™ouvre enfin pour six mois à  Paris. Sur le banc des accusés, Servier, fabricant du Mediator. Mais aussi l'™Agence du médicament et des experts, parfois payés par le laboratoire. Face à  eux, 2 684 parties civiles.

Mediapart

Les victimes d’un médicament antipilosité poursuivent le laboratoire Bayer

01-01-2019

Androcur, traitement anti-pilosité, a été détourné pour être prescrit en cas d’acné et comme contraceptif, alors qu’il provoque des tumeurs au cerveau. Au moins 500 cas ont été recensés dans l’Hexagone en dix ans. Pour la première fois, trois victimes ont déposé un recours en justice contre Bayer.

Mediapart

Les victimes d’un traitement anti-calvitie poursuivent le laboratoire MSD

13-03-2019

Le Propecia®, un médicament anti-calvitie, provoque des dépressions et des troubles sexuels. Pour la première fois, trois Français ont déposé un recours en justice contre le laboratoire MSD, alors que 30 000 Français prennent ce traitement qui a provoqué plusieurs dizaines de suicides dans le monde

Basta

Immersion dans un congrès de formation de médecins sponsorisé par Big Pharma

01-01-2019

Chaque année, 26 congrès « Preuves&Pratiques » sont organisés dans toute la France. L’occasion pour les leaders des CHU locaux, souvent liés aux laboratoires, de présenter les traitements les plus récents aux médecins généralistes de la région, sous couvert de formation.

Basta

Comment les labos se cachent derrière des campagnes de sensibilisation apparemment « neutres »

04-04-2019

L’industrie pharmaceutique contourne la loi en finançant des campagnes de « prévention » qui sont en réalité des opérations marketing déguisées. Exemple avec la campagne de sensibilisation sur le psoriasis et le médicament qui coûte le plus cher à la Sécu, l’Humira, du laboratoire Abbvie.

Mediacités

Levothyrox : Jean-Louis Wémeau, le professeur lillois qui roule pour Merck

16-11-2018

L'ancien chef du service d'endocrinologie du CHRU de Lille a été l'un des principaux défenseurs du laboratoire Merck dans la crise du Levothyrox. Il vient d'être missionné pour promouvoir la nouvelle formule du médicament lors d'une « tournée africaine ».

Mediapart

Des médecins dérapent sur Facebook sous couvert d’humour carabin

07-01-2020

Des contenus racistes, sexistes, grossophobes et anti-pauvres. Voici ce que révèlent des pages Facebook alimentées par des praticiens et des étudiants en médecine, dont un groupe privé qui rassemble près de 11 400 blouses blanches. Du lynchage au patient bashing… Enquête sur ces débordements 2.0.

Mediapart

Pénurie de médicaments: le dangereux business de l'€™industrie pharmaceutique

07-07-2019

La ministre de la santé doit annoncer ce lundi un plan anti-pénurie de médicaments. Il y a urgence : la France connaît douze fois plus de ruptures de stock de remèdes vitaux qu'il y a dix ans. La raison ? Les laboratoires délaissent les médicaments les moins rentables et sous-traitent en Asie.

Mediapart

Pénurie de médicament: un tri est fait pour soigner des malades du cancer

30-01-2020

Face à la pénurie d’un traitement qui soigne le cancer de la vessie, un système de rationnement à points a été inauguré. Son but ? Trier les patients qui auront droit aux premiers flacons disponibles. Cette rupture de stock liée au business pharmaceutique réduit les chances de guérison des malades.